• Temps de préparation : 15 minutes

    Temps de cuisson : 35 minutes

    Ingrédients (pour 6 personnes) :

    - Demain : tarte aux groseilles 500 g de groseilles fraîches
    - 5 cuillères à soupe de sucre
    - 1 cuillère à soupe d'armagnac
    - 1 pâte brisée (ou sablée)

    Pour la migaine :

    - 4 cuillères à soupe de sucre
    - 3 cuillères à soupe de crème fraîche
    - 3 oeufs
    - 7.5 g de sucre vanillé
    - 4 cuillères à soupe de lait
    - 1 cuillère à soupe de farine

    Préparation de la recette :

    La veille, mélanger les groseilles à 5 bonnes cuillères à soupe de sucre et 1 ou 2 cuillères à soupe d'armagnac, et laisser reposer au frais : ainsi, l'acidité des groseilles diminuera et un sirop se formera, qui rendra la pâte à tarte moins sèche.

    Etaler la pâte sur du papier sulfurisé dans le moule à tarte, étaler les groseilles et leur sirop.

    Ajouter la migaine (mélanger les oeufs, la crème, le lait, la farine, les sucres).

    Faire cuire 30 à 35 minutes Th.6/7, four préchauffé (surveiller la cuisson).

    Photo demain ...


    4 commentaires
  • C'est le plein moment des groseilles ! Les groseilliers croulent sous les fruits et comme toujours, lorsque tous les fruits sont mûrs en même temps, les confitures ou les gelées sont là pour nous sauver et éviter de gaspiller ...

    Et puis, n'est-ce pas le bonheur quand on retrouve, sur la table du petit déjeuner, ces fruits préparés et sagement rangés dans des pots pendant l'été ?

    Alors, pourquoi ne pas aller sur le site : La Table Lorraine d' Amélie pour une recette de " GELEE DE GROSEILLES ROUGES SANS CUISSON " ?

    http://latabledamelie.blogspot.fr/

    Pour vous mettre en appétit :


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Direction ... le Sud !

     Blog de oasis54 : OASIS DE PAIX, Aujourd' hui ... couscous ! Aujourd' hui ... couscous !

    Plat nord-africain constitué à l’origine de semoule de blé (fine, moyenne ou grosse) cuite à la vapeur dans un couscoussier et agrémentée de pois chiches, petits pois et raisins secs. De nos jours, il est servi copieusement avec de la viande (agneau ou poulet) et une potée de légumes (courgettes, oignons, carottes, navets et tomates).   Suivant les recettes, géographiques ou familiales, certains ingrédients sont absents, d'autres ajoutés ou remplacés, si bien que deux couscous ne se ressemblent jamais. On peut le consommer par exemple avec du lait chaud à l'oignon, ou servi sucré et garni de dattes et raisins secs.

    Au Maroc et en Algérie, on fête traditionnellement les mariages et cérémonies religieuses en mangeant le couscous préparé avec sept variétés de légumes cuits à part avec du miel. Quelques soit sa composition et ses variantes, le couscous est toujours accompagné d’épices savoureuses et parfumées.

    Blog de oasis54 :OASIS DE PAIX, Aujourd' hui ... couscous !

    Après le couscous ... 3 possibilités !

    Une petite danse du ventre ? {#}

                                  Danseuse orientale

     Un petit thé à la menthe {#}

                      http://www.recette-gratuite.fr/img/recette/the_vert_menthe-1255413603.jpg

     Ou plutôt, une sieste ? {#}

       Aujourd' hui ... couscous !

    Frederik Arthur Bridgman


    votre commentaire
  • Le chinois est une viennoiserie constituée d' une brioche fourrée de crème pâtissière.

    Ingrédients :

    • pâte à brioche ( sucre,vanille, sel, oeufs et beurre )
    • crème pâtissière ( jaunes d' oeufs, sucre et vanille )

    Quel rapport, me demanderez-vous avec cet autre gâteau ?

    Ce gâteau est originaire d' Allemagne où il porte le nom de Schneckenkuchen signifiant « Gâteau en escargots ». Le véritable nom est : " Schneckenkuchen Rose Küche " qui  qui signifie gâteau aux escargots !   En effet sa forme est composée de spirales juxtaposées rappelant la coquille du gastéropode.

    Un des premiers importateurs Français de ce gâteau ne parlait pas un mot d'allemand et quand il se faisait livrer, le fournisseur lui présentait ses « Schneckenkuchen ». Devant la difficulté à prononcer ce mot, l'importateur répondait « De toutes façons pour moi c'est du Chinois », le terme Chinois serais alors resté pour le désigner.

    Le mot " chinois " est resté dans le langage courant comme appellation de ce gâteau-brioche. Jolie histoire, non ?

     Connaissez-vous le chinois, cette brioche fourrée de crème pâtissière ?

    Un petit bout ?


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique