• A propos de la tropézienne ...

    La tarte tropézienne est un gâteau composé d'une brioche au sucre garnie d'un mélange de trois crèmes, une recette d'origine familiale du pâtissier Alexandre Micka.  La recette est déposée et secrète.

    Débarqué en Provence au début des années 50, Alexandre Micka, pâtissier d'origine polonaise, décida d'ouvrir une boulangerie pâtisserie à Saint-Tropez. Il a ramené de Pologne la recette d'un gâteau brioché à la crème de sa grand-mère qu'il vend dans sa pâtisserie.

    En 1955, le film de Roger Vadim, " Et Dieu ... créa la femme " est tourné à Saint-Tropez. Alexandre Micka fut chargé de réaliser les repas pour toute l'équipe. Il présente sa tarte. Brigitte Bardot lui suggère de la nommer Tarte de Saint-Tropez. Le pâtissier, lui, opta pour Tarte Tropézienne. Dans la foulée, il déposa la marque et le brevet de fabrication.

    Blog de oasis54 : OASIS DE PAIX, A propos de la tropézienne ... Le restaurant "La tarte Tropézienne" existe toujours à  Saint-Tropez.

    La tropézienne est une brioche parfumée à l' eau de fleur d' oranger qui est fourrée d' une crème au beurre et d' une crème pâtissière. Depuis le milieu des années 2000, la tchnique de fabrication de la crème pâtissière est entièrement automatisée.

    La tarte Tropézienne est aujourd'hui une marque déposée qui englobe un réseau de pâtisseries avec une enseigne phare, la boutique de la Place des Lices de Saint-Tropez.

    Proportions pour une belle tarte dite à la tropézienne de 38 à 40 cm de diamètre :

    brioche rustique :
    300 g de farine tamisée
    4 g de sel fin
    20 g de sucre semoule
    15 g de levure de boulanger délayée avec une cuillère a soupe de lait tiède
    3 oeufs
    130 g de beurre en pommade
    100 g de sucre cristallisé
    un jaune délayé avec un peu d'eau pour la dorure

    la crème :
    1 litre de lait fermier(entier)
    1 gousse de vanille coupée en 2 et grattée dans le lait
    200 g de sucre semoule
    140 g de farine tamisée
    8 jaunes d'oeufs
    230 g de beurre en pommade

    1) Dans un grand saladier ou un batteur placez votre farine puis lui ajoutez le sel le sucre et les oeufs légèrement battus, mélangez bien puis incoporez la levure délayée au lait tiède et enfin le beurre en pommade.
    Puis, pétrir pendant 6 à 7 minutes ... Couvrez d'un linge propre et laissez pousser (gonfler) pendant au moins 2 heures dans une pièce tempérée.

    2) Après ce temps, pétrissez-la 30 secondes de plus et installez-la dans un grand moule à tarte beurré et fariné et laissez pousser encore 1 heure

    3) Allumez le four à 180°. Dorez votre brioche au pinceau puis éparpillez dessus les cristaux de sucre cristallisé. Cuisson : 35 minutes environ.

    4) Préparation de la crème :
    a) Mettez a bouillir dans une casserole a fond épais le lait et l'intérieur gratté de la gousse de vanille, puis à l'ébullition retirez du feu et couvrez (infusion).
    b) Dans une calotte, versez vos 8 jaunes d'oeufs et le sucre semoule, blanchir pendant 2 minutes au fouet puis ajoutez la farine tamisée remuez puis incorporez lentement le lait bouilli, enfin reversez l'ensemble dans la casserole et sur le feu sans cesser de remuer au fouet faites cuire 3 minutes et débarrassez dans un grand saladier.
    c) Lorsque cette «pâtissière» sera encore tiède, au fouet, mélangez la au beurre en pommade. Si elle n'était pas lisse, il faudrait alors la passer au tamis.

    5) La tarte briochée est sortie du four, laissez-la refroidir, puis lorsqu'elle sera froide, la couper en 2 sur l'épaisseur, étalez toute la crème et recouvrir de l'autre moitié et rentrez le tout au réfrigérateur.

    Remarque : avec le café de l' après-midi, un vrai régal ! {#}

    Blog de oasis54 :OASIS DE PAIX, A propos de la tropézienne ...
    « La coiffe bretonne : ses principales variantes Et si on parlait de " croissant " ? J' ai faim ... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :