• À l'occasion d'une réunion publique mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé la création de son mouvement, «En Marche!», destiné à porter ses idées hors clivage gauche-droite des partis traditionnels.

    Avant de vanter les vertus de «l'ambition apaisée», le ministre de l'Économie a diffusé une courte vidéo militante aux allures de clip de campagne, bien que le patron de Bercy se soit défendu de viser 2017.

    Une vidéo qui ressemble à s'y méprendre à celle d'un ancien candidat, assumé cette fois, à la présidence de la République: Nicolas Sarkozy. Intitulée «La France d'après» et datée de 2006, le clip préparait la campagne du futur président, élu en mai 2007. Bien que les deux vidéos aient été réalisées à 10 ans d'intervalle, les ressemblances des images et des thèmes abordés sont frappantes.


    1 commentaire
  • Certaines de ses 13 nouvelles chansons ne passeront certes pas à la postérité et sa voix reste abîmée, mais l'essentiel n'est évidemment pas là pour les fans de "Renaud le Phénix". 

    Ce nouvel album, sans titre, avec sur la pochette une photo du chanteur torse nu et tatoué, donne à entendre un Renaud "bien vivant". Tendre, il chante pour ses proches (son fils Malone et sa petite-fille Héloïse). Mélancolique, il se souvient de ses copains (Coluche) ou de ses idoles disparus (Desproges, Nougaro, Brassens), des victimes des attentats de janvier 2015 ("Hyper Cacher") et de la marche républicaine qui avait suivi ("J'ai embrassé un flic"). 

    "Écrire", chante-t-il à 63 ans, "ça vous libère de tous maux". "C'est un don du ciel, une grâce/Qui rend la vie moins dégueulasse/Qui vous assigne une place/Plus près des anges que des angoisses", poursuit-il dans la ballade "Les Mots", sans doute la chanson la plus forte. 

    Cela faisait dix ans que les fans de "Mistral gagnant" et de "Morgane de toi" attendaient de nouvelles chansons. 

    Pour patienter, il y avait eu quelques adaptations de chansons irlandaises (en 2009) et deux albums-hommage de reprises par "La bande à Renaud" (2014). Mais l'intéressé, qui avait déjà fait un premier retour en 2002 après plusieurs années de page blanche, semblait de nouveau incapable d'écrire, en proie à ses démons et à la boisson. 

    L'inspiration est revenue grâce à Grand Corps Malade. Le slameur l'a convaincu au printemps 2015 d'écrire puis d'enregistrer un texte évoquant son fils Malone, "Ta batterie", réenregistré pour ce nouveau disque. 

    Très inégal, entre temps forts et temps morts, le disque est fait de grandes chansons et de rengaines dérisoires. Il a le mérite d’exister pour ses fans, qui sont nombreux.


    8 commentaires
  • C' est à Amiens, qu’Emmanuel Macron a choisi de lancer "En marche !", son mouvement politique ni à droite, ni à gauche. 

    Le ministre de l’Economie se rendait ce mercredi 6 avril dans sa ville natale pour une rencontre citoyenne, fermée aux journalistes mais accessible sur Dailymotion.

    Emmanuel Macron a attendu la toute fin de la rencontre et de la séance de questions/réponses avec le public pour sortir du bois :

    J’ai mis du temps, et j’ai décidé qu’on allait créer un mouvement politique nouveau, qui sera pas à droite, qui sera pas à gauche. On essayera toujours de le mettre dans une case. Moi, je suis dans un gouvernement de gauche, mais je veux aussi travailler avec des gens qui sont à droite et je pense qu’on peut refonder par le bas de manière sincère et authentique. 

    "Je ne sais pas si ça va réussir", a avoué Emmanuel Macron, ajoutant qu'il fallait "avoir l'ambition apaisée".

    Mais le ministre table sur une dynamique d'ouverture, puisque un membre d'un autre "parti républicain" pourra adhérer au mouvement En Marche. "Je pense que les clivages sont devenus obsolètes", a-t-il expliqué, soulignant que la droite était "divisée avec la primaire", tout comme la gauche, "y compris cette majorité aujourd'hui au pouvoir".

    Un clip de campagne invitant les Français à se mettre "en marche" face aux blocages politiques avait même été préparé.

    EM est d'ores et déjà présent sur les réseaux sociaux à travers une page Facebook, un compte Twitter et un compte Instagram.

    https://www.facebook.com/EnMarcheCitoyens/

    https://www.en-marche.fr


    1 commentaire
  • La RATP est allée de son petit canular en ce vendredi 1er avril. Les voyageurs les plus attentifs – les plus réveillés surtout- ont noté que des stations avaient changé de nom. Quatorze en tout !

    La station Opéra est ainsi devenu « apéro », Crimée est devenu « châtiment » (parce que « Crimes et Châtiment… ça y est vous l’avez ?) ou encore Télégraphe a été renommé #Tweet. Ne nous demandez pas pourquoi cette fois-ci.

    Bref, un poisson d’avril gentillet. Soucieux de ne pas trop désorienter les voyageurs, la RATP n’a d’ailleurs changé que la moitié des panneaux en station.

    Source : http://www.20minutes.fr/paris/1817447-20160401-paris-1er-avril-ratp-change-nom-quatorze-stations


    3 commentaires
  • ... amoureux des mots et de l'art de vivre à la Française.

    Son franc-parler va laisser un grand vide à la télévision. Jean-Pierre Coffe, voix culinaire à la télévision et à la radio nous a quitté ...

    Le Berry républicain précise qu'il est décédé dans sa maison de Lanneray (Eure-et-Loir) dans la nuit de lundi à mardi. «Jean-Pierre Coffe ne souhaitait pas que l’annonce de son décès soit divulguée avant son incinération. Mais la vitesse de l’information a empêché le vœu de cette figure médiatique d’être exaucé», explique le quotidien.

    Acteur, écrivain, réalisateur, ex-restaurateur parisien La Ciboulette, chroniqueur gastronomique, épicurien, hédoniste, animauteur - les mots manquent pour ce touche-à-tout à l'énergie débordante.

    Célèbre pour son franc-parler et ses innombrables coups de gueule, il avait commencé sa carrière sur Canal+, avant de devenir notamment chroniqueur culinaire pour l'émission "Vivement Dimanche prochain" de Michel Drucker. Jean-Pierre Coffe faisait encore partie de l'équipe des "Grosses Têtes" présentée sur RTL par Laurent Ruquier.

    Convaincu que l'on pouvait bien manger pour pas cher, ce grand défenseur de la gastronomie française appelait les consommateurs à "changer leurs habitudes alimentaires", à privilégier les produits de saison, à renouer avec le plaisir de cuisiner. 

    Depuis 2014, il poussera des coups de gueule spontanés contre la malbouffe.

    " Y en a marre de cette société hygiéniste et moraliste !

    On n'est plus à la fin du XIXe siècle ! "

    Ses cinq coups de gueule contre «la merde»

    http://www.20minutes.fr/television/1815835-20160330-video-mort-jean-pierre-coffe-cinq-coups-gueule-contre-merde

    Dans une autobiographie parue en mai 2015, "Une vie de Coffe", il évoquait son enfance difficile (rejeté par sa mère, placé en famille d'accueil), mais aussi sa souffrance quand son ex-femme avait décidé d'avorter ou lorsqu'il perdit sa fille emportée par un cancer à 37 ans. Il confiait également sa bisexualité.

     Décès de Jean-Pierre Coffe, un épicurien à l'humour tranchant ...


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique