• Cecil, le célèbre lion de la réserve de Hwange tué par un touriste !

    Le roi de la savane du Zimbabwe est mort. Cecil, magnifique lion à la crinière brune, a été tué un richissime touriste qui aurait payé près de 50 000 dollars pour pouvoir l'abattre. Grâce à des complices se trouvant au sein de la réserve de Hwange, le braconnier a pu chasser l'animal avant de le dépecer et de le décapiter. Le braconnier est activement recherché par les autorités nationales, tout comme ses éventuels complices.

    Le lion majestueux, qui portait un collier pour renseigner les chercheurs qui étudiaient son comportement, était la star de la réserve : "Les visiteurs de Hwange étaient fascinés par sa crinière noire et voulaient toujours savoir où il était", a déclaré Emmanuel Fundira, le président de l'association des opérateurs de safaris. "Qu'un lion aussi emblématique soit tué, c'est une vraie perte pour le tourisme local et une grande source d'anxiété", a-t-il poursuivi.

    "La mort de Cecil est une tragédie", explique Johnny Rodrigues, président de l'ONG Zimbabwe Conservation Taskforce. "Non seulement parce qu'il était un symbole, mais aussi car nous devons donner pour morts ses six lionceaux puisque le nouveau mâle dominant ne tolérera pas leur présence afin d'encourager les femelles de Cecil à s'accoupler avec lui", a-t-il confié au Guardian. Cecil avait 13 ans et était l'un des lions les plus célèbres d'Afrique.

                  

    « Vive la France ...Hola !!! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 06:37

    je ne savais pas ! bonne journée

    2
    mireille du sablon
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 07:38

    ...quelle tristesse! tous ces gens "puissants" qui se permettent ces folies....

    Bises de Mireille du sablon

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :