• Chômage: 24.800 demandeurs d'emplois en plus en mai !

    Les chiffres du chômage publiés ce jeudi 26 juin ne sont pas bons. 3,388 millions de personnes n'ont pas travaillé du tout en mai (catégorie A), selon les chiffres de Pôle emploi.

    Il y a eu 24.800 chômeurs de catégorie A supplémentaires en mai, un nombre en hausse de 0,7% par rapport au mois dernier. Sur un an, la hausse est de 4,1%.

    Ces chiffres "sont le reflet d’une croissance plus faible que prévue au premier semestre qui entraîne des destructions nettes d’emplois marchands", précise le ministère du Travail.

    En fonction des sexes, la tendance se maintient: en catégorie A, le chômage des hommes a plus augmenté que celui des femmes, de 1% sur un mois contre 0,4% et de 5,1% sur un an contre 2,9%.

    Les démissions en légère hausse

    Mauvaise nouvelle également concernant les jeunes, une tranche d'âge dont les progrès avaient coutume de réjouir le gouvernement: les moins de 25 ans ont vu leur nombre de chômeurs en catégorie A augmenter de 0,4%. Pour autant, sur l'année, leur nombre continue de baisser, de 3,1%.

    C'est encore pour les seniors que la situation se complique le plus. Il y a eu 0,8% de chômeurs de plus de cinquante ans en catégorie A en mai par rapport à avril. Soit une hausse vertigineuse de 11,5% sur un an.

    Catégorie A, B et C confondues (aucune activité et activité réduite), le nombre de chômeur inscrit à pôle emploi depuis un an ou plus a crû de 0,8%, et de 10,3% sur l'année, et celui de ceux inscrits depuis moins d'un an de 0,6%.

    Les raisons des inscriptions à Pôle emploi ont par ailleurs changé: les entrées pour cause de fins de CDD et de missions d'intérim, ou de licenciements baissent de 3 à 5%. En revanche, les entrées pour licenciements économiques et démissions augmentent légèrement, d'un peu moins de 1%.

    Source : http://www.bfmtv.com/economie/chomage-24-800-demandeurs-demplois-plus-mai-801649.html

    Le gouvernement avait bien préparé le terrain en annonçant dès ce matin que les chiffres du chômage pour le mois de mai ne seraient pas bon. Invité sur RTL, le ministre des Finances Michel Sapin avait en effet déclaré que la croissance au premier trimestre, qui est restée nulle, avait été «trop plate» pour faire «évoluer le chômage dans le bon sens».

    Pour la première fois le ministère du Travail évoque dans son communiqué que les «chiffres ne sont pas bons. Ils sont le reflet d'une croissance plus faible que prévue au premier semestre qui entraîne des destructions nettes d'emplois marchands»

    « Chiffres du chômage, ce soir : une énième mauvaise nouvelle ?Vive le vent ... vive le vendredi ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Juin 2014 à 08:10

    bonjour Annick

    et ils ne sont pas prêt de baisser avec la politique en place. c'est catastrophique. et encore ils ne comptent pas tout le monde car les chômeurs en fin de droits (1000 par mois) sont déduis des chiffres et ne comptent pas.

    ce gouvernement de gauche est encore pire que le précédent c'est catastrophique je le répète. on va se retrouver à poil comme la grèce tu vas voir et ce n'est pas faire du catastrophisme mais juste être réaliste.

    bonne journée

    bisou

    amitié

    mimi

    hollande couturier du MEDEF

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 27 Juin 2014 à 08:43

    La crise est partout ma douce Annick. Obama ne nous loache pas les baskets non plus mais notre chance, c'est que Novembre arrive, le Senat va peut etre rebasculer et il risque d'etre en minorite pour les lois qui passeront ... Il est temps que ca se remette en ligne!

    De toutes facons, la politique est un domaine de (pardons aux politiciens de ta page, eventuellement) cingles! lolllllllllllllllll

    Gros bisous et c'est regle.... Fais moi signe...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :