• Coupe du monde 2015 : les Wallabies donnent rendez-vous aux All-Blacks !

    Les Wallabies ont battu les Pumas 29-15 à Twickenham pour une place en finale de la Coupe du monde contre les All Blacks.

    Samedi prochain à Twickenham, pour conclure un mois de Coupe du monde, les deux nations les plus titrées de la compétition s'affronteront pour la première fois en finale. Les All Blacks, tenants du titre et vainqueurs de la première édition en 1987, affronteront l'Australie qui a remporté ses deux finales (en 1991, 12-6 contre l'Angleterre et en 1999, 35-12 contre la France). Les Wallabies, qui ont tremblé en quart de finale contre l'Ecosse (35-34), sont parvenus à gérer plus sereinement les Pumas en demi-finale (15-29). Leur recette ? Une défense de fer et des éclairs de génie en attaque, à l'image des ailiers Mitchell, intenable, et Ashley-Cooper, auteur d'un triplé.

    Malgré la ferveur populaire en ce jour d'élection présidentielle en Argentine, malgré le soutien de Maradonna à Twickenham, les Pumas ne sont pas parvenus à faire douter longtemps une équipe qui les a battu dix-neuf fois en vingt-cinq matchs. Retour sur une rencontre plaisante et intense où les Wallabies n'ont jamais vraiment été inquiété.

    Dès le coup d'envoi, les Wallabies mettent la pression, créer du jeu et sont rapidement récompensés. Dès la 2e min, Simmons intercepte un ballon destiné à Sanchez et file entre les poteaux (0-7). Huit minutes plus tard, une passe sautée de Foley arrive jusque dans les bras d'Ashley-Cooper qui aplatit à son tour (3-14, 10e).

    Les Pumas souffrent au tableau d'affichage comme dans le jeu. Imhoff, blessé, quitte les siens (18e) avant que le capitaine Creevy ne l'imite pour les mêmes raisons (31e). Le carton jaune de Lavanini (pour avoir balayé Folau 26e) permet à Ashley-Cooper de s'offrir un doublé (6-19, 32e). La réussite Sanchez (trois pénalités, 7e, 24e, 36e) permet aux Pumas de rester dans le match.  En fin de première mi-temps, les Pumas pressent sous les encouragements de Twickenham mais ne parviennent pas à concrétiser leurs efforts.

    A la reprise du jeu, le duel à distance entre les ouvreurs se poursuit, les deux équipes ayant tendance à accumuler les fautes. Après un échec (42e), Foley trouve la mire (48e) alor que Sanchez poursuit son sans-faute (15-22, 45e, 55e). Les Argentins, poussés par Twickenham, ne parviennent pas à mettre à mal la défense des Wallabies malgré une série de percées (Amorosino et Tuculey 62e, Cordero 69e). En face, les Wallabies résistent, continuent à « gratter » des ballons et à se projeter en attaque. Meilleure illustration : le slalom de Mitchell qui efface cinq Pumas avant de trouver Ashley-Cooper qui aplatit son troisième essai de la partie (15-29, 71e). Malgré d'ultimes tentatives, les Pumas craquent et laissent l'Australie se hisser pour la finale.

    Il ne reste donc que deux matchs dans cette Coupe du monde. Vendredi prochain, à 21 heures, les Pumas tenteront de relever la tête face à l'Afrique du Sud qu'ils ont battu cet été. Le lendemain place donc à la finale alléchante entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie ...

    « Denières photos avant d' aller à Lanzarote ...Arrivée à Lanzarote »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Octobre 2015 à 17:23

    Ce fut un match physique avec quelques belles phases de jeux....Et encore une fois un excellent arbitrage Français (on aura eu au moins ça !)

    Bonne soirée

    Amicalement

    Robert 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :