• Des chats cohabitent avec des détenus aux Etats-Unis

     

    chats prisonniers photos

    Faire vivre ensemble des humains et des animaux rejetés par la société, c’est le programme testé par une prison américaine, dans la ville de Yacolt.

    Le programme « Cuddly Catz » (Chats Câlins en anglais) vise à faire retrouver aux détenus certaines valeurs précieuses de la vie en société, tout en donnant une seconde chance à des animaux destinés à l’euthanasie.

    prisonnier vit avec chat  

    © http://latino.foxnews.com

    Princess Natalie est une chatte qui est née sous une mauvaise étoile. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aucune bonne fée ne s’est penchée sur son berceau.

    Chaton, elle a vécu dans une cage pendant plusieurs mois avec d’autres chats, avec le strict minimum à boire et à manger.

    La femelle est devenue peureuse et craignait les humains comme les autres chats. Quand elle a été adoptée, elle feulait sur ses maîtres, mettait la maison sens dessus dessous et mordait ses maîtres dès qu’elle en avait l’occasion.

    Natalie la chatte était alors programmée pour l’euthanasie… Jusqu’à ce qu’elle soit choisie pour le programme de la prison.

    Humain et animal : chacun apporte à l'autre

    La femelle de 6 ans a été confiée à Joey, un prisonnier de 28 ans, et partage la cellule de son colocataire et lui.

    chat et prisonnier  

    © http://latino.foxnews.com

    Pour devenir le gardien de Natalie, Joey s’est d’abord porté volontaire, puis a passé un processus de sélection. L’objectif était de savoir si le prisonnier est suffisamment responsable pour prendre soin d’un animal.

    « Personne ne voulait l’adopter » déclare Joey. « Nous l’avons prise, et depuis c’est génial. Ca ne s’est pas bien passé au départ, on m’avait prévenu qu’elle était lunatique et violente, mais elle a beaucoup changé ».

    Aujourd’hui, Natalie peut être caressée, brossée, et même portée plusieurs minutes d’affilée. Elle grogne toujours un peu mais ne feule plus.

    Le seconde chatte du programme est Clementine, une croisée Persan confiée à un autre détenu. Pour le prisonnier, la présence du chat permet de s'échapper de la réalité de la prison.

    prisonnier promene chat  

    © http://latino.foxnews.com

    A ce jour, il y a 2 chats dans la prison, et les responsables du programme espèrent en faire entrer 4 de plus. L’une des initiatrices du projet affirme : « En prison, les détenus ont tendance à ne penser qu’à eux, avec ce programme, ils doivent s’occuper de quelqu’un d’autre, prendre soin de lui. »

    Source : Wamiz - Le site des animaux de compagnie

    « Pub Senseo : pas un peu fort de café quand même ? Le chat et les chardonnerets »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :