• Hirondelle ou martinet noir ?

    ( photo RDumoulin )

    Depuis que nous vivons à Cissé, tous les jours ( quand il ne pleut pas ), nous avons le droit à un ballet aérien de ces oiseaux et à leurs gazouillis ( drôle de nom pour leurs bruits stridents ! ) ...

    Du genre :

    Nous pensions que c' étaient des hirondelles !

    Que nenni ! On nous a dit qu' il s' agissait, en fait, de martinets noirs (Apus apus) appartenant à la famille des Apodidés et présents sur l’ensemble de la région Poitou-Charentes.

    Malgré une silhouette similaire, le Martinet noir n’appartient pas à la famille des hirondelles. Entièrement noir (à l’exception d’une zone plus pâle sur le menton, très peu visible) avec un corps en forme de cigare, ses ailes sont effilées et arquées vers l’arrière, tel un boomerang ! Très majoritairement citadin il construit son nid à l’aide d’un mélange de plumes, de poils et de matière végétales agglomérées à l’aide de salive dans une cavité de mur ou sous un toit.

    Facilement confondu avec une hirondelle, le Martinet noir possède une caractéristique typique: il ne se pose presque jamais ! Il va même jusqu’à dormir et s’accoupler en vol ! Et à la différence des ambassadrices du printemps, le Martinet noir pousse souvent de petit cris stridents en vol.

     ( hirondelle )

    Pour finir en chanson :

    Elyane Célis - Le Vol Des Hirondelles

    Une légende disait autre fois
    Que les amants séparés par un cruel destin
    Se retrouvaient le coeur rempli d'émoi
    Quand l'hirondelle revient des chauds pays lointains
    
    [Refrain]
    Le vol des hirondelles
    Dont les cris joyeux 
    Montent vers les cieux
    Ramènent le printemps
    Et dans leur tire d'aile
    Oiseaux capricieux
    Pour les amoureux 
    Du bonheur pour longtemps
    Tout se métamorphose
    Et dans les jardins
    Parmi les lilas, les roses
    Les coeurs renaissent 
    De la caresse du printemps
    
    En mai prochain dès que le vieux manoir
    De guirlandes de jasmin aura paré sa tour
    Quand le clocher pour mieux les recevoir 
    Laissera son campanile ouvert à l'heure d'amour 
    
    [Refrain]
    Le vol des hirondelles
    M'apprendra qu'un soir
    Je vais te revoir
    Comme au dernier printemps
    Et dans mon coeur fidèle 
    Je garde l'espoir
    Un jour de t'avoir près de moi
    Pour longtemps
    Finis les jours moroses
    Le bonheur renaît
    Dès qu'on voir fleurir les roses 
    Les coeurs renaissent
    De la caresse du printemps
    
    Ah
    Les coeurs renaissent
    De la caresse du printemps..

     

     

    « La réforme territoriale ne sera t’elle qu’un feu de paille ?Moi aussi, je téléphone ... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Juin 2014 à 09:54

    Un petit coucou en passant ! Nous sommes revenus de Bretagne....15 jours c'est trop court !

    Nous avons des Martinets en Champagne fort reconnaissables par leur taille et le fait qu'ils volent très haut   Je ne savais pas pour l’accouplement heureusement que la femelle se pose pour pondre ! Lol !....

    Bonne fin de journée

    Amicalement

    Robert

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :