• Nick Hess : une histoire presque belge ?

    Nick Hess, un Britannique de 34 ans, devient subitement soûl lorsqu'il mange une portion de frites : son estomac produit de l'alcool.

    La Grande-Bretagne se passionne depuis ce week-end pour le cas de Nick Hess, qui devient ivre quand il mange des frites. Sa femme le soupçonnait d'être alcoolique et de lui cacher sa consommation de certaines boissons. En 2011, il a même été arrêté par un policier pour conduite d'un véhicule sous l'empire d'un état alcoolique.

    L'homme, confronté à tous les symptômes d'une consommation élevée d'alcool, explique à la BBC : "Je me sentais bizarre après avoir mangé, j'étais maladroit, vulgaire. Chaque jour pendant un an, je me réveillais pour vomir." Nick Hess décide donc de consulter. Et apprend alors qu'il est atteint d'un mal bien différent et très rare : le "syndrome d'auto-brasserie". Lorsqu'il mange de l'amidon contenu notamment dans des pâtes, du pain ou du soda, la levure fermente et transforme les sucres en éthanol. En gros, son estomac produit de l'alcool.happy

    C' est un syndrome dû à une infection causée par la levure de boulanger et de bière (Saccharomyces cerevisiae). En résumé, l' estomac fonctionne comme une brasserie. Quand on consomme du pain, des pâtes ou tout autre aliment/boisson contenant de l’amidon, la levure fermente les sucres en éthanol et on devient de plus en plus ivre.

    Comme l'explique la BBC, cette "maladie" fait encore débat dans la communauté médicale, certains experts excluant qu'un simple déséquilibre en levure puisse avoir de si gros effets. Reste qu'avec l'aide d'antifongiques et en diminuant les glucides, Nick Hess a depuis réussi à réduire la plupart des symptômes. Il n'est plus ivre que "deux ou trois fois par mois".


    1 commentaire
  • Keen Heick-Abildhauge est un photographe de talent qui a voulu montrer toute la diversité des hommes et des femmes. Il a ainsi eu l’idée de photographier 100 personnes âgées de 1 à 100 ans. Leurs vies sont si complexes et uniques qu’il aurait été impossible pour lui de les traduire autrement que sous forme de portraits.

    A travers des clichés uniques, ces personnes de tout âge dévoilent leurs rêves et leurs passions. SooCurious partage avec vous ce magnifique projet.

    Ces 100 personnes sont toutes touchantes à leur manière. Qu’il s’agisse de rêve d’enfant ou de désillusion d’adulte, chacun à leur tour ils nous offrent une part d’eux-mêmes dans ces photographies splendides. A la rédaction, on a adoré découvrir le peuple russe à travers ces portraits saisissants et justes.

    Et pour vous, quel est le plus bel âge de la vie ?

    Allez donc voir les autres photos sur :

    http://soocurious.com/fr/100-ans-portrait-russe/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2015-03-04


    2 commentaires
  • J' ai vu l' info mais en lisant l' article, je me suis dit que c' était un canular ...

    Que nenni !

    Quand le gouvernement utilise "House of Cards" pour faire sa com

    Le gouvernement a profité de la sortie, ce samedi, de la troisième saison de la célèbre série américaine House of Cards, pour diffuser une campagne de communication, pour le moins, originale !

    Les fans étaient nombreux à attendre le retour de la célèbre série politique House of Cards. Y compris au service de communication du gouvernement. Alors que la chaîne Canal + égrenait sur Twitter des messages annonçant la 3e saison, le Service d'information du gouvernement (SIG), dépendant de Matignon, s'est amusé samedi à lui répondre en employant le hashtag #HouseOfCards.

    Objectif: faire la promotion de quelques mesures phares prises par l'exécutif pour défendre son bilan, et profiter d'un succès télé pour s'offrir une belle visibilité.

    Le 28 février marquait la reprise de House of Cards sur Canal + pour les fans. Un début de saison 3 que le gouvernement n'a pas manqué d'exploiter...

    Quand le gouvernement utilise "House of Cards" pour faire sa com

    Le service de communication répond directement au message de Canal+qui diffuse la série en France : "Frank risque de mal digérer ses ribs. Il n'en a pas fini avec la presse libre". Allusion au fait que l'homme politique commence chacune de ses journées par un plat de côtelettes.

    S'amusant d'un tweet qui annonce les futurs déboires avec les journalistes de Franck Underwood, héros de la série et devenu dans celle-ci président des États-Unis, les services du gouvernement ont vanté une de ses mesures destinée à faciliter le financement des entreprises de presse par les particuliers. Une mesure qui s‘incrit dans le plan de «modernisation du secteur la presse», et illustré par la multiplication des appels au financement participatif, lancés avec succès par diverses rédactions menacées ces derniers mois.

    Voir l'image sur Twitter

     

    Maintenant qu'il est président, les journalistes n'ont qu'à bien se tenir

    Voir l'image sur Twitter

    .@seriescanalplus Frank risque de mal digérer ses ribs, il n'en a pas fini avec la libre

    D' autres exemples sur :

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/insolites/2015/03/01/25007-20150301ARTFIG00079-le-gouvernement-detourne-house-of-cards-pour-faire-son-service-apres-vente.php


    votre commentaire
  • Deux éoliennes ont été installées sur la Tour Eiffel, au deuxième étage, à 127 mètres du sol, a annoncé jeudi la société qui exploite le monument parisien, SETE.

    Hauts de 7 mètres, avec 3 mètres d'envergure, les deux équipements ont une capacité de production de 10.000 kilowatt-heure par an, ce qui couvre la consommation énergétique de la boutique du premier étage.
       
    "C'est assez symbolique", reconnaît-on à la Société d'exploitation de la Tour Eiffel. Mais elles marquent l'"engagement de la Tour en matière de développement durable".

    Les deux éoliennes à axe vertical se fondent dans la structure de la «demoiselle de fer», avec leur couleur entre gris et taupe.

    L'initiative s'ajoute à d'autres efforts écolos du monument payant le plus visité au monde : éclairages en totalité de type Led, panneaux solaires sur un de ses pavillons, récupération des eaux pluviales, pompes à chaleur, électricité fournie par l'entreprise grenobloise GEG, «pour alimenter le monument en énergie 100% renouvelable», ajoute-t-on à la SETE.

    La consommation électrique annuelle de la Tour est de 6.7 GWh, soit celle d'une ville d'environ 3.00O habitants.

    La Tour a reçu 7.0976.302 visiteurs en 2014.


    votre commentaire
  • Vous n'êtes jamais trop vieux pour les sports équestres ! yes

    La preuve : Rosalie Nitzsche (70 ans) et Bonny Glen Hi Jack  (30 ans). 

    Ensemble de 100 ans !

    Training Level Test 1 avec un score de 70 %.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique