• Janis Joplin ou la « Mama cosmique »

    Avec une voix grave qui reflétait la souffrance, Janis Joplin est devenue l’une des meilleures chanteuses de rock au monde. Son personnage reste à jamais gravé dans l’histoire de la musique.

    Citations de Janis Joplin :

    "N'acceptez aucun compromis. Vous êtes tout ce que vous avez.".

    "Sur scène, je fais l'amour à 25 000 personnes. Après, je rentre à la maison, seule."

    Musique et revendications

    Janis Lyn Joplin est née à Port Arthur au Texas le 19 janvier 1943. Très jeune, ses parents l’initient à la musique, et son engagement en faveur de l’intégration des Noirs aux Etats-Unis lui apporte un goût prononcé pour leur culture musicale. C’est pourquoi, adolescente, elle commence à se produire dans les clubs folk de Houston et Austin. Rapidement, elle fonde le groupe de Bluegrass Waller Creek Boys avec R.Powel St John, rencontré peu de temps auparavant. En 1960, elle entre à l’Université d’Austin, où elle chante avec des amis. Puis elle part pour Los Angeles, mais ne s’y plaît pas et s’installe finalement à San Francisco en 1963. Mais la jeune fille est dépressive et s’enfonce vite dans l’alcool et la drogue.


    Festival de Monterey : le début de la renommée

    Après des petits emplois sans suite, elle finit par être engagée au North Beach Coffee Shop, où elle chante régulièrement en compagnie d’autres artistes qui influenceront sa musique. Parmi eux se trouvent Jorma Kaukonen et David Crosby. Elle se fait alors repérer par le manager du groupe Big Brother and the Holding Company, Chet Helms, avec qui elle enregistre un album éponyme plutôt blues rock psychédélique en 1967. Elle loge désormais avec le groupe dans le quartier hippie Haight Ashbury, où sont réunis d’autres figures importantes de l’époque, telles que Grateful Dead, Quicksilver Messenger Service et Jefferson Airplane.
    En juin 1967, Janis et ses musiciens se produisent au Festival de Monterey devant plus de 70 000 personnes et attirent l’attention du célèbre impresario de CBS Albert Grossman, qui prend le groupe sous son aile l’année suivante. C’est ce concert qui fait réellement décoller la carrière de la chanteuse, notamment grâce à la reprise de son idole Big Mama Thornton "Ball and Chain", qu‘elle interprète avec brio.
    Ce succès permet à Big Brother de partir à New-York enregistrer "Cheap Thrills", son premier album chez CBS, où figurent les reprises d’Emma Franklin "Piece of my heart" et George Gershwin "Summertime". C’est une fois de plus un énorme succès, avec plus d’un million d’exemplaires vendus en un mois, et qui fait de Janis l’une des plus grandes stars de la chanson de la fin des années 1960.

    Succès et overdose

    Elle quitte alors le groupe pour se consacrer à une carrière solo, en compagnie du guitariste Sam Andrew. Elle collabore donc avec d’autres groupes, et dès 1969 sort l’album soul et rythm’n blues "I got dem ol’Kozmic Blues again Mama" avec les Kozmic Blues. Les titres "Try" et "Work me Lord" font un triomphe. Mais,  la critique n' apprécie pas la nouvelle formation et préfère Janis seule ...
    Cette dernière est d’ailleurs de plus en plus dépendante à l’héroïne, ce qui l’éloigne du monde réel. Elle participe la même année au tournage du film de D. A. Pennebaker intitulé "Monterey Pop".

                       janis joplin at monterey pop 1967
     

    Ensuite, elle intègre les Full Tilt Boogie Band,

     

    avec lesquels elle part en tournée au Canada, puis enregistre l’album « Pearl » à Los Angeles.
    Malheureusement, elle est retrouvée morte d’une overdose d’héroïne dans sa chambre d’hôtel de Santa Monica le 4 octobre 1970. Le disque n’est pas complètement enregistré, et sortira l’année suivante avec les célèbres titres "Cry baby", "Mercedes Benz" et "Me and Bobby McGee" écrit par Kris Kristofferson. D’autres albums posthumes, et notamment des live, suivront, ainsi qu’un film sorti en 1980 en hommage à la chanteuse, "The Rose" de Mark Rydell, avec Bette Midler dans le rôle de Janis Joplin.

    Bluegrass Waller Creek Boys :

    Il était composé de Janis Joplin (interprète), Lanny Wiggins (guitare), Powell St. John (harpe), Chet Helms : manager et organisateur de concerts de musique psychédélique (manager des Big Brother et the Holding Compagny).

    Big Brother and The Holding Company :

    Le groupe a débuté avec Peter Albin (voix), Sam Andrew (guitare), James Gurley (guitare) et Chuck Jones (batterie) à San Francisco, dans un manoir victorien de l'oncle de Peter Albin situé au 1090 Page Street dans Haight-Ashbury. Cette maison a permis au producteur Chet Helms d'organiser des concerts . Il présentera au groupe le guitariste James Curley et plus tard, Janis Joplin. 

    Membres de The Full Tilt Boogie Band :

    Richard Belle,Ken Pearson,Clarck Pearson, Brad Campbell, John Till et Janis Joplin

     
                                        
    « Une petite devinette ?Vive les anti-vols ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :