• La 35ème édition de la Fête de la Musique à Nancy

     

    Place à l'événement phare de cette saison, même si le temps n'est pas vraiment estival ! 

    La Fête de la Musique célèbre en 2016 son 35ème anniversaire.

    La thématique retenue cette année
    vient rappeler que « la musique est plus forte que… » ... tout ce qui pourrait nous diviser !

    Mardi 21 juin 2016 jusqu'à 1h ...

    Pour en savoir plus sur la Fête de la musique et ajouter votre concert au programme :

    http://fetedelamusique.culturecommunication.gouv.fr/Programme#17/48.69489/6.17691

    Cette année si l’horaire est prolongé, la liste des interdits aussi !

    De 19H à 2H, ce mardi soir, les établissements bénéficiant d’une terrasse auront l’obligation de servir les boissons uniquement dans des gobelets. Et le service ne sera autorisé qu’auprès de clients assis à l’intérieur de l’enceinte de la terrasse, précise un arrêté de la ville de Nancy. L’usage de verres, de bouteilles en verre, de canettes en métal, sera interdit. Les installations électriques ne pourront pas traverser la chaussée, et devront être conformes aux normes en vigueur. Aucun câble au sol ne sera autorisé dans les endroits accessibles au public, poursuit la municipalité qui attend près de 100 000 personnes dans les rues ce mardi soir.

    Par souci de prévention, des protections seront mises en place autour des fontaines et des monuments des places Saint-Epvre, Vaudémont, de la Carrière et Stanislas, et des statues de Jeanne d’Arc et de Stanislas. La police veut éviter que des participants ivres montent sur des statues ou se baignent dans des fontaines. Des comportements dangereux pouvant provoquer de graves accidents. La fête de la musique est l’un des jours les plus importants pour les hôpitaux de la ville avec le Nouvel An. Forte alcoolisation, chutes, bagarres, …

    Sur la place Stanislas, seuls les établissements titulaires d’une terrasse pourront accueillir des musiciens sur l’emprise de cette terrasse. Les musiciens seront également interdits place Mandela (à l’entrée du parc de la Pépinière, côté Stanislas). Le principal parc de la ville sera d’ailleurs fermé au public dès 17H, le parc Sainte-Marie dès 22H30 et le parc de la Cure d’Air à partir de minuit. De très nombreuses rues, places et points de rassemblements sont interdits aux musiciens notamment le cours Léopold, la Place Saint-Epvre, la Place Carnot, la Place d’Alliance. La musique sera aussi interdite dans la Grande Rue, pourtant l’une des artères principales de la ville vieille. Cette année, les groupes ne pourront pas s’installer «en règle générale, toutes les intersections des rues situées dans le périmètre défini par la ville, et à moins de 10 m de ces intersections» précise l’arrêté.

    La ville assure avoir «pris en considération les demandes légitimes des riverains, dont nombre vont se lever tôt le lendemain matin pour aller travailler», les règles instaurées dans les autres villes du Grand Est (Metz et Reims arrêtent à 1h, Strasbourg à 0h30 et Epinal à 3h) et «le souhait des musiciens de pouvoir se produire devant le plus grand nombre dans une ambiance apaisée. Ainsi, les terrasses fermeront comme d'habitude à 2 heures du matin et la musique en extérieur devra s'arrêter à 1 heure» exige la ville de Nancy.

    La plupart des musiciens seront donc installés dans la rue où passe le tram de la ligne 1. Le tram ne circulera pas au centre-ville et les bus seront déroutés autour de la zone piétonne.

    La 35ème édition de la Fête de la Musique à Nancy

    Les multiples interdictions édictées par la mairie de Nancy, pour ce mardi soir, à l’occasion de la fête de la Musique, suscitent de nombreuses réactions.

    « Autant ne rien faire du tout ! » s’indigne un internaute, sur la page Facebook du journal L' Est Républicain

    « Nancy est devenue une ville bien triste », ajoute un autre. « On a le droit de sortir de chez soi, au moins ? » ironise un troisième. « Défaite de la musique annoncée… » conclut un autre.

    Mais il y a, aussi, ceux qui sont favorables aux mesures d’encadrement très strictes prises par la municipalité. Une lectrice assure « qu’il y a eu des millions de dégâts il y a deux ans, et les années précédentes, à cause des soûlards et des casseurs ».

    Elle estime que ces dégâts « ont été évités l’année dernière grâce aux restrictions, même s’il est vrai que le cru 2015 de la fête de la Musique fut bien tristounet ».

    Et de se faire l’écho « du ras-le-bol des riverains depuis que la fête de la Musique s’est transformée en fête du bruit et des ivrognes ».

    Reste que la fête de la Musique est l’occasion pour de nombreux groupes amateurs de se produire devant un public, de partager leur musique, de se faire connaître.

    En jouant en toute liberté.

    « La musique était si belle ...23 juin 2016 : le trajet de manifestation, âprement discuté, a été fixé ... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Juin 2016 à 17:50

    On vit une époque bien triste, où même les fêtes doivent être réglementées à cause des casseurs, des ivrognes et autres crétins...

    On dit pourtant que la musique adoucit les mœurs...

    Bisous

    2
    Mercredi 22 Juin 2016 à 08:26

    Bonjour Annick, c'est une fête bien sympathique pour les jeunes..

    Bon mercredi, bons baisers

    3
    Mercredi 22 Juin 2016 à 16:13

    Ici superbe, feu d'artifice sur la mer Chouette .... 

    Bonne soirée à toi ma douce,

    Bisous

    Christiane 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :