• La rose et ses épines ... ( dédicace à Claude et Marie )

     La rose et ses épines ... ( dédicace à Claude et Marie )

    Un homme planta une rose et l'arrosa fidèlement, et avant qu'elle ne fleurisse,
    Il l'examina. Il vit le bouton qui fleurirait bientôt et aussi les épines.
    Et, il pensa, « comment est-il possible qu'une fleur si magnifique
    Provienne d'une plante chargée d'autant d'épines pointues ? »

    Attristé par cette pensée, il négligea d'arroser la rose,
    Et avant qu'elle ne fût prête à fleurir,
    Elle mourut.

    Il en est ainsi pour beaucoup.
    A l'intérieur de chaque âme, il y a une rose.
    Les qualités divines plantées en nous à la naissance
    Grandissent parmi les épines de nos erreurs.
    Beaucoup d'entre nous se regardent eux-mêmes
    Et voient seulement leurs épines, leurs défauts.
    Nous désespérons, en pensant peut-être que rien de bon ne peut sortir de nous.
    Nous négligeons d'arroser le bien qui est en nous
    Et finalement il meurt.
    Nous ne réalisons jamais notre potentiel.
    Quelques personnes ne voient pas la rose à l'intérieur d'elles-mêmes
    Quelqu'un d'autre doit la leur montrer.
    Un des dons les plus extraordinaires qu'une personne puisse posséder
    Est d'être capable de passer à travers les épines
    Et de trouver la rose à l'intérieur des autres.
    C'est la caractéristique de l'amour,
    De regarder une personne, et connaissant ses erreurs,
    De reconnaître la noblesse dans son âme,
    Et de l'aider à réaliser qu'elle peut dépasser ses erreurs.
    Si nous lui montrons la rose, elle fera la conquête des épines.
    Alors elle fleurira, et plus loin fleuriront trente, soixante, une centaine de plants
    Comme celui qui lui a été donné.
    Notre devoir en ce monde est d'aider les autres
    En leur montrant leurs roses et non leurs épines.
    Alors seulement nous atteindrons l' amour que nous devrions ressentir pour chacun
    Alors seulement nous fleurirons dans notre propre jardin !

     La rose et ses épines ... ( dédicace à Claude et Marie )

     Le texte est valable pour tous ceux qui s' aiment et j' en fais partie !  

    « Bonjour à tous ...Mondial 2014 : le Brésil s'éloigne pour les Bleus »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Novembre 2013 à 10:29

    Bonjour ma douce

    Je passe ce matin avec mon petit plateau chargé de
    bonnes choses et aussi mon sourire, mais avec une belle
    envie de te dire merci pour ton amitié, ce qui m'amène
    à dire qu'il y a sur terre des êtres qui font la pluie et le beau temps, mais
    tu le sais déjà, non ?

    Ceux qui font le bien et sont sinçères sont
    dignes d'amitié et d'amour de leur entourage, quand on les croise,
    une sorte de fluide mystérieux s'échappe et c'est une belle association
    réciproque qui se crée. ILs pourraient soulever des montagnes car ils se sentent
    aimés.

    Il y a les moins bons et les moins généreux en tous genres, parfois en surface, alors
    méfions-nous des apparences et laissons de côtés nos appriories,
    tentons un sauvetage en leur tendant la main.
    Parfois on réussi, parfois on échoue, mais on aura tenté, c'est
    déjà un grand pas qui pourrait sauver un bout de la face du monde.
    Pas la haine pour la haine, telle est ma devise. Mais le pardon pour
    l'amour. On finit par les aimer.

    Il y a les très mauvais, ceux-ci doivent s'en remettre à eux même
    ou à qui de droit, pour sauver leur âme bien noire, peut-être faut-il
    les éviter... Mais pas les rejetter sans essayer
    de comprendre pourquoi ils sont ainsi. On ne sait pas si un jour on les
    aimera.

    Tu me trouves très moralisatrice ce matin, j'ai dû me lever
    du pied gauche où besoin de refaire le monde.

    Bon et doux samedi, prends soin de toi.

    Lolli

    2
    Samedi 16 Novembre 2013 à 11:04

    Je pense que tu peux dédier ce texte à tous ceux qui aiment, celui qui ne voit que l'amour et qui le distribue autour de lui en récolte plus que les autres, même une ortie peut se cueillir à main nue sans se piquer, c'est ça l'amour, observer et aborder l'autre de la meilleure façon qui soit pour ne pas l'offenser, le blesser ou le véxer, l'aborder avec respect et tendresse assouplit ses épines et offre le meilleur de la personne

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :