• Le " Centre Richelieu " à La Rochelle

    La villa Richelieu, centre de médecine physique et de réadaptation géré par la Croix-Rouge, à la Rochelle, a ouvert, en 2010, un centre de réadaptation respiratoire.

    Avec son site unique en bord d’océan, baignée par l’air marin, la villa Richelieu dispose sans aucun doute d’un atout considérable pour l’accueil des patients atteints d’affections broncho-respiratoires…

    La Villa Richelieu a été construite en 1860 par la Comtesse de la Redorte qui la léguera en 1915 à la Société de Secours aux Blessés Militaires. qui y ouvre un préventorium marin, destiné à recevoir des enfants mâles de 5 à 12 ans, orphelins de guerre et pupilles de la nation. Utilisé par l’occupant pendant la 2ème guerre mondiale, la Villa Richelieu rouvre en 1945 sous gestion de la Croix Rouge Française.

    Dans les années 60, l’établissement devient un centre de rééducation fonctionnelle pour enfants qui cèdera progressivement la place aux adultes. Il construit un bâtiment en 2004 qui accueille 65 lits d’hospitalisation complète et 15 places d’hôpital de jour dans la discipline de médecine physique réadaptative. Et enfin, en mars
    2010, le centre ouvre une unité de réadaptation respiratoire de 28 lits et 2 places supplémentaires.

    Et pourtant, le chemin a été long avant d’emporter l’adhésion des autorités pour ce projet.

    En 2003, le 2e schéma régional de l’organisation sanitaire faisait apparaître les besoins en réadaptation respiratoire sur la région Poitou-Charente qui ne dispose d’aucune structure dans ce domaine. Mais ce n’est qu’en 2007, après avoir surmonté un certain nombre de difficultés administratives, clos le financement et réglé les questions architecturales avec les bâtiments de France, que le projet porté par la Croix-Rouge a été retenu, dans le cadre du plan Hôpital 2012 !

    La " Villa Richelieu " à La Rochelle

    La " Villa Richelieu " à La Rochelle

    Pour en savoir plus :

    www.centre-richelieu.fr/

     

    « La communauté internationale va-t-elle réagir contre EBOLA ?Le compte pénibilité sur les rails ... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :