• Le prefou, une spécialité vendéenne

    A l'époque où les thermostats n'existaient pas, le boulanger positionnait le dernier morceau de pâte de sa pétrissée, sur une tuile dans le four afin d'estimer la bonne température du four avant (PRÉ) l'enfournement (FOU) de sa fabrication quotidienne. Dans un souci de partage et de tradition, le boulanger récupérait le morceau de pâte et le garnissait de beurre et d'ail avant de le déguster avec ses compagnons.

    Le produit, que l'on ne trouvait dans les années 1980 que dans quelques boulangeries, est maintenant fabriqué en masse et est disponible dans les supermarchés en Vendée.

    Ingrédients ( pour 10 personnes ) :
    • 500 g de farine
    • 30 à 40 cl d’eau
    • 1 sachet de levure
    • 100 g de beurre ½ sel ramolli
    • 2 ou 3 petites gousses d’ail hachées
    • sel, poivre

    Préparation ( 20 mn ) :

    1 - Délayer la levure dans un peu d’eau puis laisser reposer 10 minutes.

    2 - Mettre la farine dans un bol-pétrisseur en ajoutant l’eau, la levure et le sel.

    3 - Démarrer vitesse 2 et pétrir 10 minutes. La pâte doit être légèrement collante, mais sans attacher aux doigts. Si elle est trop sèche, ajouter un peu d'eau pour obtenir le résultat voulu. Placer le pâton dans un saladier puis le laisser lever 1 heure.

    4 - Pendant ce temps mélanger le beurre demi-sel avec du poivre et l’ail haché ; mettre de côté.

    5 - Préchauffer le four thermostat 6, 180°C. Fariner le plan de travail avec la paume de la main, aplatir la pâte avec insistance et lui donner la forme voulue (pain ovale ou baguette). Faire quelques incisions.

    6 - Mettre à four chaud recouvert de papier sulfurisé car le pain doit rester blanc et plat. Après quelques minutes de cuisson, défourner le pain et laisser refroidir, inciser sur un côté, lever un peu de mie de pain. Tartiner généreusement de beurre aillé. Refermer le pain, repasser au four 3 à 5 minutes couvert de papier sulfurisé. Le pain doit être croustillant !

                                                

    « Qui osera dire le contraire ?Ce soir, vous n' y couperez pas ... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :