• Je parle rarement de religion si tant est qu' on puisse dire que les " Témoins de Jéhovah " soient une religion : une secte pour la France, une religion pour la Cour européenne des Droits de l'homme.

    Peu m' importe, je ne rentrerais pas dans ce débat ! Cela ne m' empêche pour autant d' avoir mes idées sur le sujet ...

    Voici la Maison du Royaume de Mont Saint Martin

    2, fond de Piedmont, 54350 Mont-Saint-Martin.

    C' est là où j' ai assisté une fois avec mon fils à une réunion pour faire plaisir à la famille du père de mon fils ...

    Oh, je suis restée 10 mn à écouter un homme qui, comme un fait exprès, a parlé des relations  entretenues par un homme et une femme dans le pêché, des conséquences et j' en passe des meilleures...

    Je me souviendrais, toute ma vie, l' ai effaré de l' assistance quand je me suis levée pour sortir, en emmenant mon fils !

    Inutile de vous dire les choses que j' ai entendues au retour des " religieux " ...

    Et, je n' ai pas changé ma façon de voir en écoutant les info ...

    Les Témoins de Jéhovah sont connus principalement pour leur prédiction de porte-à-porte et l'importance qu'ils donnent à la Bible, qu'ils considèrent comme la Parole de Dieu. De tendance pré-millénariste, ils annoncent depuis les années 1870 l'intervention imminente de Dieu dans les affaires humaines lors de la bataille d'Harmaguédon, et ont pour objectif l'établissement du Royaume de Dieu sur Terre, seule solution aux maux de l'Humanité selon eux. Selon leur doctrine, Jehovah est le nom personnel de Dieu, et faire connaître ce nom est primordial pour eux. Ils sont aussi restaurationnistes, c'est-à-dire qu'ils croient que Dieu a restauré le véritable christianisme par leur intermédiaire. De ce fait, ils sont très critiques envers les autres religions, qui pour eux font partie de « Babylone la Grande », organisation de Satan décrite comme « l'empire mondial de la fausse religion ». Ils se veulent aussi politiquement neutres et refusent d'accomplir un service militaire.

    Les Témoins de Jéhovah sont régulièrement accusés d'être une secte, dans le sens d'organisation à dérives sectaires, par les associations anti-sectes et les médias. Ils sont aussi qualifiés comme tels par les sociologues, mais selon des critères moins polémiques. Ils sont l'objet de controverses autour de leur refus des transfusions sanguines, même lorsqu'un pronostic vital est engagé, de leur isolement social et de leur gestion des affaires de pédophilie en interne.

    Mais les Témoins de Jéhovah acceptent-ils les soins médicaux ?

    " Nous acceptons de prendre des médicaments et de recevoir des soins médicaux. Même si nous nous efforçons d’avoir une bonne hygiène de vie pour rester en bonne santé, il arrive que nous ayons « besoin d’[un] médecin » (Luc 5:31). D’ailleurs, des Témoins de Jéhovah sont eux-mêmes médecins, comme l’était Luc, un chrétien du Ier siècle (Colossiens 4:14).

    Cela dit, il y a des soins ou des traitements qui vont à l’encontre des principes de la Bible. C’est pourquoi nous les refusons. Par exemple, nous n’acceptons pas les transfusions sanguines parce que la Bible interdit d’utiliser du sang pour régénérer ses forces physiques (Actes 15:20). La Parole de Dieu interdit également les soins ou les actes médicaux qui font appel à des pratiques occultes (Galates 5:19-21).

    Cependant, la grande majorité des soins médicaux ne vont pas à l’encontre des principes de la Bible. C’est donc à chaque Témoin de décider pour lui-même. Un Témoin peut décider d’accepter un médicament ou un soin alors qu’un autre le refusera (Galates 6:5). "

    ( source : http://www.jw.org/fr/temoins-de-jehovah/faq/temoins-de-jehovah-soins-medicaux/ )


    4 commentaires
  • Qui d'entre nous n'a jamais entendu un journaliste commencer le bulletin d'information par ces mots " drame de la solitude… " suivis d'une histoire navrante ? Que ce soit une personne âgée qui meurt seule chez elle et que l'on découvre plusieurs semaines après ou un handicapé qui tombe de son fauteuil roulant et qui attend parfois toute une journée avant que quelqu'un ne vienne l'aider à se relever ou bien même un jeune " déraciné " qui a dû venir en ville pour chercher du travail et qui n'arrive pas à entrer en contact avec ses voisins d'immeuble, c'est toujours le même désespoir et la même souffrance morale. En effet, avec l'évolution de mode de vie, les gens s'activent de plus en plus mais oublient de s'arrêter sur la détresse de leurs proches. Ce qui explique que l'on peut se sentir seul au milieu d'une foule.

    En voilà, une nouvelle preuve ...

    Le corps d’un homme momifié, décédé depuis «au moins 6 ans», a été retrouvé à son domicile d’Uvernet-Fours près de Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

    Selon les premiers éléments de l’enquête menée par les gendarmes de la compagnie de Barcelonnette, cet homme âgé d’une soixantaine d’années «serait mort de causes naturelles dans son appartement depuis au moins six ans», a-t-on précisé.

    Le corps en état de momification a été découvert jeudi vers 11h00 par les sapeurs-pompiers dans le salon de son appartement situé dans un petit immeuble collectif. Ce sont les voisins de la résidence «incommodés par l’odeur» qui ont donné l’alerte, précise le quotidien régional La Provence, indiquant que ceux-ci avaient déjà signalé les faits «dans le passé qui n’avait pas été suivi d’effet».

    Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Digne-les-Bains afin de déterminer les circonstances du décès.

    On croit toujours que cela n' arrive qu' aux autres ... Et bien non !

    J' habitais à Nancy dans un immeuble où vivait une vieille dame de 90 ans avec ses 3 chiens ! Elle était malade et avait du mal à se déplacer ... Mais, elle ne voulait pas se séparer de ses monstres !

    Pour lui éviter de descendre à chaque fois, j' ouvrais, deux fois par jour, la porte du jardin pour laisser les fauves accéder au jardin ! Quand j' ai déménagé, je me suis demandé comment elle allait faire d' autant que les locataires qui nous avaient remplacé avaient fermé la porte à clef ... Je l' ai vu plusieurs semaines déambuler dans la rue avec ses molosses ! Puis, un jour je ne l' ai plus vue ... Je ne me suis pas plus inquiétée que cela puisque j' avais vu ses enfants, peu de temps auparavant ! J' ai pensée qu' elle était dans sa famille !

    Un matin, j' ai vu la police et les pompiers devant l' entrée de notre ancien immeuble.

    J' ai appris qu' elle avait fait une mauvaise chute dans son appartement et s' était brisée la jambe. Dans l' incapacité de bouger, elle n' a pu bouger pour donner l' alarme. Elle est morte dans l' indifférence des voisins qui ne la voyaient plus mais qui entendaient les chiens hurler ...


    2 commentaires
  • Le samedi 2 août 1975, 600 km de bouchons cumulés sont enregistrés. La RN 10 qui relie Paris et la frontière espagnole près de Bayonne est saturée sur un quart de sa longueur.

    Dans les médias, cette situation est abondamment commentée et la pression sur les pouvoirs publics est grande.

    Le gouvernement de l'époque veut éviter qu'un tel événement ne se reproduise. Il en arrive aux conclusions suivantes :

    • Il faut établir un étalement dans le temps des déplacements ;
    • Il faut renforcer des itinéraires Bis ;
    • il faut surtout communiquer avec l'automobiliste.

    Concrètement, pour l'été 1976 : 600 000 cartes de France sont éditées qui décrivent les 3 500 kilomètres d'itinéraires bis et 18 aires d'accueil sont aménagées sur les axes les plus chargés à hauteur des difficultés prévisibles. Les médias relaient les conseils. 64 quotidiens nationaux et régionaux publient les heures de départ à éviter en fonction des régions.

    Pour le public cette campagne se matérialise par l'apparition d'un personnage créé par le publicitaire Daniel Robert : Bison Futé.

    Le gouvernement a d’abord pensé à un dauphin, vif et intelligent, puis à une girafe, censée dominer la situation du haut de son grand cou, et à un lapin… Finalement, c’est l'Indien qui l’a emporté. Parce qu’il est réputé pour être débrouillard et adroit.  Daniel Robert explique :

    " Il fallait faire oublier au grand public que le message venait de l' Etat, un message d'ordinaire perçu comme castrateur et conçu pour nous casser les pieds. Pour gommer cet émetteur, j'ai opté pour le décalage et un personnage fun et intelligent. "

    Avec 30 % d'encombrements de moins que l'année précédente l'opération est un succès. Elle est pérennisée.

    http://www.bison-fute.gouv.fr/

    Le pic de la journée a été atteint à 12h25 avec 994km de bouchons cumulés.


    votre commentaire
  •  

    Prière du Mahatma Gandhi

     

    Prends ton sourire et donne-le à celui qui n'en a jamais eu
    Prends un rayon de soleil et fais-le percer les ténèbres qui enveloppent la terre.

    Découvre une source et purifie celui qui est dans la boue
    Prends une larme et dépose-la sur le visage de celui qui n'a jamais pleuré
    Prends ton courage

    Et mets-le dans le cœur de celui qui ne peut plus lutter
    Découvre un sens à la vie, et partage-le avec celui qui ne sait plus où il va
    Prends dans tes mains l'espérance et vis dans la lumière de ses rayons
    Prends la bonté, et donne-la à celui qui ne sait pas donner
    Découvre l'amour, et fais-le connaître à l'humanité.

     


    votre commentaire
  • La réponse ne s' est pas fait attendre ...

    voir mon article :

    http://oasisdepaix.eklablog.com/le-voile-et-le-turban-officiellement-autorises-dans-le-football-a106756280

    La Fédération Française de Football (FFF), soucieuse de respecter la "laïcité" qui prévaut en France, maintient "l'interdiction du port de tous signes religieux ou confessionnels" et donc du voile, a-t-elle indiqué samedi dans un communiqué. Le port du voile et du turban dans le football a été approuvé officiellement samedi par l'International Football Association Board (Ifab), l'organe garant des lois du jeu, après 20 mois d'essai.

    La "3F", association membre de la Fifa (Fédération internationale de football), "a pris connaissance" d'une décision qui "n'est que l'application technique d'une première mesure prise en juillet 2012, (permettant) également aux Fédérations qui le souhaitent de l'appliquer dans leurs propres compétitions", explique-t-elle.

    Mais "en ce qui concerne la participation des sélections nationales françaises dans des compétitions internationales d'une part, ainsi que l'organisation des compétitions nationales d'autre part", la FFF "rappelle son souci de respecter les principes constitutionnels et législatifs de laïcité qui prévalent dans notre pays et qui figurent dans ses statuts".

    "Dans ces conditions", la fédération "maintient l'interdiction du port de tous signes religieux ou confessionnels", conclut l'instance française du ballon rond.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique