• Sondage : Nicolas Sarkozy n'a pas convaincu 55% des Français

    45 minutes, c'est la durée de l'intervention de Nicolas Sarkozy hier soir sur France 2 dans une édition spéciale du 20h présentée par Laurent Delahousse.

    Après une parenthèse de deux ans et quelques mois de faux suspens, Nicolas Sarkozy s'est lancé vendredi dans la course à la présidence de l'UMP, avec l'élection présidentielle de 2017 en ligne de mire.

    "J’ai senti chez beaucoup de Français la tentation de ne plus croire en rien ni en personne, comme si tout se valait, ou plutôt, comme si plus rien ne valait quoi que ce soit", a-t-il écrit sur Facebook.

    Du coup, hier soir sur France 2, 8.5 millions de personnes étaient devant leur écran soit 32.6% du public.

    A noter qu'un pic d'audience a été enregistré à 20h50 avec 9.3 millions de téléspectateurs.

    Laurent Delahousse a ainsi battu le 20h de Claire Chazal sur TF1, qui a attiré 6.355.000 téléspectateurs, 25.4% de PDA.

    Mais, a-t-il convaincu les auditeurs ?

    Selon le sondage Odoxa pour «le Parisien» - «Aujourd'hui en France», 55% des Français ayant vu ou entendu parler de l’interview de Nicolas Sarkozy ne l’ont pas trouvé convaincant. 45% ont été convaincus. Néanmoins, dans son camp, l'accueil est positif puisque 73% des sympathisants de droite l'ont trouvé convaincant. Et c'est bien à droite, et plus particulièrement auprès des militants UMP, qu'aura lieu la première épreuve électorale de Nicolas Sarkozy avec l'élection d'un président à la tête du parti le 29 novembre. Sans surprise, l'écrasante majorité (90%) des sympathisants de gauche n'ont pas adhéré au discours de l'ex-chef de l'Etat. 

    C'est aussi sur les motivations de ce retour en politique que les Français ont des doutes : 67% d'entre eux pensent que si Nicolas Sarkozy revient sur le devant de la scène, c’est plus par un goût de revanche que parce qu’il aurait un vrai projet pour la France. Même à droite, 41% des sympathisants voient dans ce retour un désir de revanche. Ils sont 93% à le penser à gauche.

    Résultat, son retour n’est majoritairement pas jugé comme étant une bonne chose par les Français : 54% contre 45%. Une fois de plus, le clivage droite-gauche est fort : 73% du peuple de droite y voit une bonne chose, 87% des amis de la gauche pensant le contraire.

    Sondage Odoxa réalisé ce lundi 22 septembre auprès d'un échantillon de 1007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans.

    « SARKOZY, LE RETOUR : revue de la presse du 19 septembre 2014Nicolas Sarkosy : " chassez le naturel, il revient au galop " ... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :