• True Detective ( Nic Pizzolatto - 2014 )

    Qu'on le veuille ou non, HBO demeure une machine unique à produire des séries de très grande qualité. True Detective, polar se déroulant en Louisiane, est le coup de coeur de ce début d'année 2014. Grâce à Matthew McConaughey, donné favori pour l'Oscar du meilleur acteur et qui confirme s'il en était besoin qu' il est taillé pour ces rôles de marginaux, en rupture avec ses semblables.

    Créée par Nic Pizzolatto (The Killing), True Detective est plus à proprement parler une anthologie qu’une série, puisque pour la saison 2, les protagonistes ne seront pas les mêmes que pour la saison 1, à l’instar d’ American Horror Story.

    Ainsi, la première saison lancée dimanche soir prochain aux USA, suivra 2 inspecteurs de police : Rust Cohle ( Matthew McConaughey ) et Martin Hart ( Woody Harrelson ) en chasse depuis près de 17 ans pour arrêter serial killer, en Louisiane, L’histoire sera racontée avec plusieurs divers points de vue et durant périodes dans le temps.

    True Detective ( Nic Pizzolatto - 2014 )

    True Detective est un polar en huit épisodes. Les amateurs du genre y verront la confirmation que HBO, qui n'avait jamais vraiment exploré ce genre, conserve une aptitude hors du commun à produire des fictions télévisées d'une qualité exceptionnelle. Les autres se diront sans doute que cela leur fait penser à des choses qu'ils ont déjà vues aileurs, comme Se7en de David Fincher, par exemple.

    Par essence, le polar n'est pas porteur de nouveauté. Il est une déclinaison récurrente de la violence et des conséquences de cette violence sur ceux qui en sont les victimes et ceux qui en sont les témoins. Le polar est le genre de la mémoire et c'est bien ce canon que respecte la nouvelle série de Nic Pizzolatto.

    L'histoire suit deux lignes temporelles.

    Celle d'une enquête que mènent deux inspecteurs de la police de l'Etat de Louisiane sur le meurtre ritualisé d'une jeune femme en 1995.

     

    Et celle du présent (2012) où Rust Cohle (Matthew McConaughey) et Martin Hart (Woody Harrelson) sont interrogés indépendamment par des flics sur le déroulement d’une affaire, qu’ils ont traitée plus de quinze ans auparavant

    McConaughey campe un personnage en marge, associable, solitaire, d'une intelligence brillante et rongé par une épreuve personnelle dévastatrice. L'acteur, qui est magnifique dans le rôle principal de Dallas Buyers Club, paraît à 44 ans bien parti pour remporter l'Oscar du meilleur acteur le 2 mars. Après avoir décroché le Golden Globe le mois dernier.

    Woody Harrelson, quant à lui, joue le rôle du flic, bon père de famille bien rangé ...

    Cette structure binaire permet de poser rapidement le destin des deux héros, tous deux ayant abandonné le métier. L’embourgeoisement de Martin dans une vie familiale normée et la dérive de Rust, alcoolique patenté, offrent ainsi matière à réflexion sur ce qui les a conduit à cette situation. L’enquête de 1995 semble être le déclencheur de ce cheminement. Et à la découverte de la mise en scène du meurtre qu’ils doivent résoudre on comprend aisément qu’ils aient pété les plombs.

     

     

     

    Patrick Clair et Antibody ont imaginé le générique de la série « True Detective », diffusée depuis le 12 janvier sur HBO aux Etats-Unis et mettant en scène les acteurs Woody Harrelson et Matthew McConaughey dans une Louisiane traumatisée par les méfaits d’un serial killer. Une séquence-titre jouant sur la double exposition.

    « "Tous à poil !" : le livre qui ne fait pas rire Copé A quand le soleil ? »

  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Février 2014 à 07:04

    Bonne journée chére Annick , mon mari connaît bien les films Américains et surtout les livres ! . Je n' en suis pas fan sauf avec ceux montrés au ciné club un peu avant garde à tendance Punk ! . Hier le vent violant arracha un volet du salon alors cela commence à bien faire , enfin il y a pire . Bises , Christiane

    2
    Mardi 11 Février 2014 à 07:31

    Bonjour Annick,

    je ne connais pas se film,......mais je regarde pourtant souvent les film qui sont d'une histoire vrai.....j'espère que tu vas bien et que tu as bien commencé la semaine....malgré le mauvais temps ....chez nous toujours la pluie et le vent....rare les jours ou le soleil fait sont apparition ....vraiment ras le bol de cette tristesse.

    je te souhaite une douce journée

    bisous

    Marlène

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :