• Tunisie: 19 morts dans l'attaque du musée du Bardo à Tunis

    Tunisie: 19 morts dans l'attaque du musée du Bardo à Tunis

    Dix-neuf personnes, dont dix-sept touristes étrangers, ont été tuées mercredi 18 mars dans une attaque menée par des hommes armés contre le musée du Bardo, à Tunis, la première attaque meurtrière à viser des étrangers depuis la révolution tunisienne.

    Deux hommes armés responsables de l'attaque ainsi qu'un policier ont également péri, selon la télévision nationale tunisienne qui ne précise pas si l'attaque était terminée.

    Tout ceci intervient moins de 24h après l’intervention sur la télévision nationale du chef du gouvernement Habib Essid, et au même où un humoriste et un animateur comparaissaient devant un tribunal situé à quelques centaines de mètre de là.

    Depuis la révolution de janvier 2011, la Tunisie a vu émerger une mouvance jihadiste responsable de la mort de dizaines de policiers et de militaires, selon les autorités.

    Liée au réseau Al-Qaïda, la Phalange Okba Ibn Nafaâ est considérée comme le principal groupe jihadiste de Tunisie, actif dans la région du mont Chaambi, à la frontière avec l'Algérie.

    De 2.000 à 3.000 Tunisiens combattraient par ailleurs dans les rangs des jihadistes à l'étranger, en Syrie, en Irak et en Libye. Cinq cents autres jihadistes tunisiens sont pour leur part rentrés au pays, selon la police, et sont considérés comme l'une des plus grandes menaces pour la sécurité de la Tunisie.

    Des Tunisiens combattant avec le groupe Etat islamique (EI), très actif en Syrie et en Irak, ont par ailleurs menacé leur patrie ces derniers mois.

    Selon l'EI, un Tunisien a participé à l'assaut contre l'hôtel Corinthia à Tripoli qui a fait 9 morts en janvier, et un autre a mené un attentat suicide à Benghazi, deuxième ville de Libye.

    Des Tunisiens combattant avec l'EI ont par ailleurs menacé leur patrie ces derniers mois.

    En avril 2002, un attentat suicide contre une synagogue à Djerba (sud) avait fait 16 morts parmi les étrangers --14 Allemands et deux Français -- ainsi que cinq Tunisiens. En juin, le porte-parole d'Al-Qaïda avait revendiqué l'attentat.

    « Le Sacré Coeur, la Tour de Pise et le Colisée se mettent au vert pour la Saint-PatrickLe blog souffre un peu ...de mon absence! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    brigitte1754
    Mercredi 18 Mars 2015 à 17:41
    Mais quand cela va cesser !!quand va t'on en finir avec ces connards de Djihadistes ..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :