• Un pb de générations ?

     

    Un pb de générations ?

     

    Je ne sais quel sentiment est le plus fort quand je vois cette info :

    Bac 2014 : "Victor Hugo il m'a prit la tête truc de fou"

    Les élèves de Première ont planché mercedi sur l'épreuve anticipée de français. Parmi les sujets, le poème "Crépuscule" de Victor Hugo. Qui n’a visiblement pas inspiré tout le monde ...

    L' objet du délit ?

    Crépuscule

    L'étang mystérieux, suaire aux blanches moires,
    Frisonne; au fond du bois la clairière apparaît ;
    Les arbres sont profonds et les branches sont noires ;
    Avez-vous vu Vénus à travers la forêt ?

    Avez-vous vu Vénus au sommet des collines ?
    Vous qui passez dans l'ombre, êtes-vous des amants ?
    Les sentiers bruns sont pleins de blanches mousselines;
    L'herbe s'éveille et parle aux sépulcres dormants.

    Que dit-il, le brin d'herbe ? et que répond la tombe ?
    Aimez, vous qui vivez ! on a froid sous les ifs.
    Lèvre, cherche la bouche ! aimez-vous ! la nuit tombe;
    Soyez heureux pendant que nous sommes pensifs.

    Dieu veut qu'on ait aimé. Vivez ! faites envie,
    O couples qui passez sous le vert coudrier.
    Tout ce que dans la tombe, en sortant de la vie,
    On emporta d'amour, on l'emploie à prier.

    Les mortes d'aujourd'hui furent jadis les belles.
    Le ver luisant dans l'ombre erre avec son flambeau.
    Le vent fait tressaillir, au milieu des javelles,
    Le brin d'herbe, et Dieu fait tressaillir le tombeau.

    La forme d'un toit noir dessine une chaumière;
    On entend dans les prés le pas lourd du faucheur;
    L'étoile aux cieux, ainsi qu'une fleur de lumière,
    Ouvre et fait rayonner sa splendide fraîcheur.

    Aimez-vous ! c'est le mois où les fraises sont mûres.
    L'ange du soir rêveur, qui flotte dans les vents,
    Mêle, en les emportant sur ses ailes obscures,
    Les prières des morts aux baisers des vivants.

     

    Quelle est la réaction des lycéens au poème "Crépuscule" de Victor Hugo ? Rien qui ne se rapporte, de près ou de loin, à la poésie : "Torches toi avec ton brin d'herbe fdp de Victor Hugo", "Nike ta mère Victor Hugo et Nike la mère à tes de potes aussi pd" ou encore - notre préféré au "Nouvel Obs" - "Victor Hugo et toute sa compagnie créole de poètes la, ils m'ont prit la tête truc de fou".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/bac-2014/20140618.OBS0859/bac-2014-victor-hugo-il-m-a-pris-la-tete-truc-de-fou.html

    « Le 21 juin rime avec fête de la musique ...En 1982, la fête de la musique, ça marchait pas... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Juin 2014 à 07:32

    Quel commentaire veux-tu sur une aussi triste constatation? Que l'on dise que les enseignants de ce pays sont des gens formidables? Comment faisaient nos petits instituteurs de campagnes pour nous faire aimer les mots?

    Que des questions

    amicalement

    Claude 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :