• " Yes, we can faster ", assure François Hollande ...

    Peut-il réparer la France ?

    Quelques jours avant la visite de François Hollande aux Etats-Unis, où il doit rencontrer Barack Obama, deux journalistes américaines du Time dressent le portrait du président français. Ce dernier leur a accordé un entretien le 25 janvier, jour où il a annoncé a rupture avec Valérie Trierweiler.

    http://www.metronews.fr/info/francois-hollande-a-la-une-du-time-yes-we-can-faster/mnbf!8crU3Rora0DDM/

    Sur la situation économique française, mal en point, il reprend à son compte le célèbre slogan de Barack Obama : "plus que yes, we can, ce devrait être yes, we can faster", assure François Hollande. Comprendre : nous pouvons aller plus vite pour retrouver la croissance. La formule de campagne de Barack Obama lui avait porté chance.

    Fera-t-elle de même pour le french president qui a été élu, rappelons-le, le 6 mai 2012 ? Et si oui, à quel prix ?

    « Confiance : Hollande passe sous la barre des 20 %La petite fille qui découvre la pluie ... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Février 2014 à 15:27

    Salam bonjour Annick

    mdr pour ton commentaire

    tu prends alors des kilos rien qu'en lisant

    mais en savourant tu n' en prendras aucun

    jspr que tu vas bien

    bonne journée

    amitiés

    couscous de chez moi et continues à prendre des kilos

     

    2
    Jeudi 6 Février 2014 à 16:16

    Sa côte de popularité baisse et continue de baisser. J'aimerais moi qu'on commence par faire des économies dans les finances du gouvernement, salaires, retraites de tous ces ministres, députés, secrétaires multiples, déplacement du Président entouré de plein de monde etc etc ... plutôt que faire en sorte que les plus pauvres le deviennent encore un peu plus. L'Allemagne y arrive, pourquoi pas nous ?

    Sujet délicat !!!!

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :