• Donald Trump : un procès avant la Maison Blanche

    Je n' aime pas la politique et, encore moins, ceux qui la font !

    Mais là, j' avoue que je ne peux que m' indigner quand j' apprends que Donald Trump devra probablement passer par la case judiciaire avant de s'installer à la Maison Blanche.

    Le magnat de l'immobilier est poursuivi pour escroquerie par des anciens étudiants de son université, fondée dans les années 2000. Les plaignants pointent du doigt des séminaires ayant trait au secteur immobilier.

    Une audition est prévue ce jeudi dans ce dossier devant le tribunal fédéral de San Diego, en Californie et le procès est prévu le 28 novembre, à moins de nouveaux reports ou d’un règlement à l’amiable. Le président américain ne bénéficie pas de son immunité pour des actes commis avant sa prise de fonction.

    Pendant la campagne pour l’élection présidentielle, Donald Trump a toujours assuré qu’il gagnerait ce procès. Il a également critiqué un dossier monté à charge selon lui et dénoncé la partialité présumée du président du tribunal, d'origine mexicaine, en raison de sa promesse de faire bâtir un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

    En parallèle, un autre dossier est instruit à New York où d’autres étudiants estiment avoir été abusés par des formations censées leur apprendre des “secrets” d'investissements dans le secteur immobilier, moyennant 35.000 dollars.

    Le milliardaire estime pour sa part que les élèves en ont eu pour leur argent. Il assure disposer de plusieurs témoignages d’étudiants satisfaits. L’ex-directeur de l’université a affirmé avoir reçu plus de dix mille évaluations d’élèves, dont 97 % auraient accordé une note supérieure à 4,85 sur une échelle de 1 à 5.

    Une  défense contestée par d’anciens étudiants qui ont affirmé avoir subi des pressions au moment de remplir les que stionnaires de satisfaction. L’anonymat des réponses n’aurait pas été respecté et ils se seraient vu signifier qu’un avis positif était indispensable pour obtenir leur diplôme.

    Une autre action de groupe a été prise en charge par un tribunal de New York, mais aucune date de procès n’a pour l’instant été fixée !

    Donald Trump s'est toujours défendu dans ce dossier en affirmant au contraire que les anciens étudiants de son université, aujourd'hui fermée, avaient beaucoup appris grâce à lui et qu'il avait de nombreux témoignages positifs à montrer au tribunal.

    « La trumpisation des USANo, you can't always get what you want »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Novembre 2016 à 20:05

    Eh ben ça commence bien ! D'habitude c'est quand les présidents ont fini leur mandat qu'ils se retrouvent au tribunal pour fraudes et malversations... lui il démarre direct !

    Y a qu'à le mettre en tôle tout de suite, comme ça on sera plus tranquilles !

    Bizzzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :